Présentation

  • : Art blog Factory : le monde visuel de François Boussuge
  • : D'abord illustrateur de presse, mon travail de plasticien a longtemps tourné autour de la disparition des espèces de notre petite planète.Après un travail sur papier découpé (kirie), le dessin s'est affirmé de nouveau, à travers le corps masculin, dans une approche qu'on pourrait qualifier de "gay queer art". Bienvenue dans mon cabinet de curiosités.
  • Retour à la page d'accueil
  • Contact

Abonnez-vous au blog

  • Flux RSS des articles
Vendredi 26 septembre 5 26 /09 /Sep 16:54

C'est reparti pour une année !

 

coursdedessin.jpg

 

 

 

Vous pouvez me contacter toujours à partir du site de l'Ecole d'Art à Marseille.

 

Tarifs (pas de changement!)

Par François Boussuge - Publié dans : cours de dessin
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 21 avril 7 21 /04 /Avr 10:41

J'ai commencé un nouveau blog sur Tumblr. Un projet de post quotidien, une gageure... Un thème nouveau, que j'espère suffisament inspirant pour tenir quelle que soit la saison. On verra bien. Cliquer sur la fleur.

 

I started a new Tumblr blog, a daily challenge to post drawings/paintings on a topic I hope inspiring enough whatever the season. We'll see. Click on the flower.

 

 

 

 

AVATAR.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Par François Boussuge - Publié dans : liens / links
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 9 avril 2 09 /04 /Avr 15:37

Je retranscrit en entier le billet d'un bloggeur de Mediapart, LeGay Tapant. Parce que ça commence à bien faire cette complicité des catholiques intégristes + quelques cons de politiciens (sans parler de cette conne de chanteuse ratée en mal de gloire) avec les nazillons d'extrême droite... .

 

"Le voilà le vrai visage de la haine

C'est le visage tuméfié, suturé, violenté, de ces deux hommes agressés samedi soir. Deux agressions homophobes en plein coeur de Paris, deux couples passés à tabac pour avoir osé se tenir par le bras dans la rue.

 

Capture decran 2013-04-08 a 11.44.46

Le voilà le vrai visage de votre discours de haine maquillée en débat politique que vous voudriez digne et respectable mais dans lequel vous alignez les insultes, les contre vérités et la mauvaise foi, incapables de comprendre et d'assumer l'homophobie profonde, et implicite, de chacune de vos prises de parole.

Le voilà la vrai visage de votre mobilisation "familiale" au nom des enfants, ces mêmes enfants que vous vouliez utiliser comme boucliers face au CRS et aux gaz lacrymogènes.

Le voilà le vrai visage de votre logorrhée d'ignorance, qui voudrait faire des homosexuels et de leur droit au mariage une "menace pour la société", un "danger pour la civilisation", une "mutation anthropologique profonde". Non l'homosexualié n'est pas nouvelle, elle n'est pas une "mode" ou une propagande, elle est une réalité irréductible et inhérente à la nature humaine, de tout temps et dans toutes les sociétés. Non l'homosexualité n'a pas été "de tout temps et partout condamnée", il se trouve qu'un temps l'église bénissait les unions entre hommes, il se trouve que les samourais y voyaient la clé du courage et de la bravoure. Non l'homosexualité n'a pas entraîné le déclin de la civilisation antique, elle est même consubstantielle à son rayonnement. L'histoire et l'évolution des moeurs est bien plus complexe que vous ne voudriez le faire croire.

Le voilà  le vrai visage de votre "dignité" qui depuis des mois se permet d'associer les homosexuels à des zoophiles, ou les place hors et en dessous du genre humain - qui donc fait des homosexuels des chiens. Mais ce sont bien les chiens que vous avez lâchés, en légitimant et encourageant leur violence. Derrière les mots, les actes. La violence verbale est toujours le premier pas de la violence physique.

Le voilà le vrai visage de vos mensonges "un papa une maman", comme si l'on ne mentait pas en permanence aux enfants, comme si surtout votre idéal naïf d'une famille "traditionnelle" avait jamais été une quelconque garantie pour l'équilibre des enfants, et partant, des adultes qu'ils deviennent. A vouloir faire de nous une menace encore, un danger pour l'équilibre des enfants, (à l'encontre de tous les résultats des études qui montrent que les enfants d'homos s'épanouissent ni mieux ni moins bien que les autres, et au mépris du bien-être de tous les enfants d'homos aujourd'hui en France qui, depuis que vous vomissez votre haine à longueur de "débat", finissent par voir leur épanouissement et leur équilibre sérieusement bousculés...), à nous refuser le droit et la capacité d'élever des enfants aussi bien et aussi mal que vous. Parce que si "un papa une maman" était le secret du bonheur, alors pourquoi les terrorristes, les délinquants, les alcoolos, les époux violents, les criminels, les serial killers, les addicts de tous poils, ont ils dans leur immense majorité "un papa, une maman"? Pourquoi la France est elle le premier pays consommateur de psychotropes et d'anti-dépresseurs? Rien, jamais, ne protège un enfant des névroses de ses parents, grandir est toujours une expérience de douleur et de lutte. Il n'y a pas de familles idéales. Il n'y a que des familles dysfonctionnelles. Lisez un peu Vipère au Poing, ca vous remettra de l'ordre dans les idées.

Le voilà le vrai visage de vos mensonges qui voudraient faire des homosexuels des "consommateurs" et des négociants d'enfants sans coeur ni reproche ni scrupules, à vous entendre bientot on va les manger tout crus, sûrement en tout cas les violer, à n'en pas douter en faire les esclaves de nos désirs. Mais les enfants sont TOUJOURS victimes des désirs de leurs parents. Demandez à tous les enfants de divorcés, de familles monoparentales, etc.... Non la GPA n'est pas une conséquence directe du mariage homo. C'est un autre sujet. Il y a plein de manières pour un homo de faire un enfant. Et la GPA n'a pas attendu les homos pour se développer. Elle est là, elle se développe, et autant l'encadrer que refuser de la voir. Que vous souhaitiez ne pas regarder en face une réalité qui est là de toute façon, c'est finalement la même démarche qui consiste à vouloir nous re-foutre au placard, nous cantonner à nos rôles d'amuseurs publics ou d'obsédés du cul (ben oui comme on peut pas se marier il faut bien qu'on s'occupe), vieux garçons ou grandes folles, mais surtout pas, surtout pas des citoyens comme les autres, à égalité avec vous dans notre capacité d'aimer et d'être aimé, de transmettre et d'éduquer. Non surtout pas l'égalité, cette égalité que vous méprisez ouvertement (combien de fois on a entendu "on ne va pas toucher au mariage au nom de l'égalité", "il faut accepter que vous êtes différents", etc...). Surtout ne pas voir l'égalité en marche.

Le voilà le vrai visage de votre mouvement aux affiches inspirées de la période la plus honteuse de toute l'histoire de France.

Ce lundi matin les homos de France et leurs amis ne peuvent meme pas parler de gueule de bois. Plutot de consternation, parce qu'on la voyait venir, la bête immonde, depuis des mois, on agite le drapeau face aux discours dangereux, aux alliances révélatrices et pas anodines avec les groupes les moins fréquentables. On vous l'avait bien dit, il y a peut etre une différence de degré mais certainement pas de nature entre leurs discours: c'est bien toujours de haine qu'il s'agit, et la haine est une force incontrôlable.

Il faudrait exiger des excuses publiques à tous les meneurs de ce mouvement de honte, Frigide Bardot, Christine Boutin, JF Copé, Laurent Wauqiez, vous êtes responsables de ce déchaînement de violence. Il vous revient de calmer le jeu, de reconnaître que vous êtes allés trop loin, et que vos propos ont attisé le feu. Dites le pour voir: "les homosexuels sont des citoyens comme les autres, ils ne représentent de menace ni pour les enfants ni pour la société, ils ne sont ni plus ni moins "moraux" que les autres, ils ne sont pas "anormaux", ils ont le droit de fonder une famille comme les autres". Ne pas être capable de dire ça, c'est légitimer et encourager la violence. Aussi simple que ça.

Nous serons je l'espère nombreux mercredi soir à vous montrer qu'on ne se laisse pas intimider.

L'amour et l'égalité vaincront l'ignorance et la haine."

Par François Boussuge - Publié dans : divers / miscellaneous
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Jeudi 18 octobre 4 18 /10 /Oct 23:11

Et si tout n'était qu'une question de lumière?

 

What if it was all about light?

 

 


 
Par François Boussuge - Publié dans : divers / miscellaneous
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Lundi 10 septembre 1 10 /09 /Sep 13:05

Bonjour à tous,

 

Et c'est reparti! Les inscriptions sont ouvertes. A priori les séances par petits groupes auront lieu le lundi et le mardi. Les cours se passeront chez moi comme l'année dernière. N'hésitez pas à me contacter ici (cliquez sur "contact" tout en bas de la page) ou bien via le site.

 

Tarifs

 

 

 

 

Par François Boussuge - Publié dans : cours de dessin
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 14 août 7 14 /08 /Août 08:57

Photobucket

 

Je ne poste plus trop sur ce blog... je mets mon travail en cours sur mon Tumblr, mélangeant portraits et images érotiques sans hiérarchie. J'ai trop tendance à m'auto-sensurer ici, je sais pas pourquoi.

Donc, mon travail se fait plus réaliste en ce moment...

 

I put my pictures on my Tumblr blog these days; I feel freer to put there all my works, queer or not. And it looks like I'm in a realistic period...

 

Par François Boussuge - Publié dans : peintures / paintings
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Jeudi 23 juin 4 23 /06 /Juin 08:39

Le titre n'est pas là pour faire référence au nom du groupe de chanteurs dans la série GLEE ("new directions")! Ce n'est qu'une interrogation, concernant ce nouveau travail qui émerge. Je prend des visages trouvés sur le web. Je les reproduis avec ma peinture dorée favorite. Entre l'icône sacrée et la consommation invétérée d'images sur le web...

 

I started what seems to be a new direction: I take portraits on the web and reproduce them with my favorite gold acrilic painting. Between holy icon and endless consumerism of pictures on the web.

 

 

Photobucket

 

Visage #1

acryliques sur papier

29,7 X 42 (11¾'' X 16½'')

Par François Boussuge - Publié dans : peintures / paintings
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 2 juin 4 02 /06 /Juin 10:24

Voilà. Je crois que je suis sorti du marasme post-expo. Ca me fait souvent ça les expos: elles me plongent dans le désespoir, l'attente d'un changement, d'une nouvelle direction qui me font terriblement peur. J'ai retrouvé la confiance là, je rêve d'une vague de nouveaux dessins...

 

Here we are. I think I get ride of the post-show syndrome: no more fear because of hopeless and expectation of a change, of a new direction. My self confidence came back and I dream of a new wave of drawings.

 

 

 


Photobucket

Par François Boussuge - Publié dans : dessins / drawings
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 1 mai 7 01 /05 /Mai 19:08

Quelques uns de mes dessins à la thématique LGBT seront exposés pendant le festival Reflets (cliquez sur l'image pour aller sur leur site).

Vernissage le jeudi 5 mai, au cinéma Les Variétés, à 19h30.

 

Photobucket

Par François Boussuge - Publié dans : dessins / drawings
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 22 mars 2 22 /03 /Mars 10:47

 

 

Photobucket

 

 

 

 

 

Il eu pitié de l'oiseau de proie. Son foie irradié au césium 137 faisait mauvaise pitance. Au diable sa faute à expier. Il pris la poudre d'escampette et rejoignit les nuages.

 

 

He had mercy on the bird of prey. His irradiated liver with Cesium 137 made bad sustenance. To hell with his fault to expiate. He skedaddled and joined up with the clouds.

Par François Boussuge - Publié dans : dessins / drawings
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés