Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Art blog Factory : le monde visuel de François Boussuge
  • : D'abord illustrateur de presse, mon travail de plasticien a longtemps tourné autour de la disparition des espèces de notre petite planète.Après un travail sur papier découpé (kirie), le dessin s'est affirmé de nouveau, à travers le corps masculin, dans une approche qu'on pourrait qualifier de "gay queer art". Bienvenue dans mon cabinet de curiosités.
  • Contact

Texte Libre

Recherche/seek

Big business

Archives/files

24 mai 2008 6 24 /05 /mai /2008 08:53
There are so many reasons to "worry"! That's a topic made for me! I heard yesterday night on the radio a fisherman who works on big factory ships since 20 years. He explained that once, when they fished 3000 tons of mackerel, they kept 1000 tons and threw away 2000, not because the fish was inedible, but because it did not fit to the right grading to satisfy the buyer. These big factory ships are owned by big companies that always applies financial rules: they must make the better profit to please the stockholders. He explained this other case when the picking brings fish that is not programmed: they throw it away, even if it's good fish. Once, they dropped 500 tons of grenadier and 500 tons of ray  because they had to bing back 500 tons of antartic toothfish.  Of course, the fishes are dead when they are thrown. The rationalisation of profit leads to irrationality, and this is my biggest worry for the futur of the planet.


"Souci" pour Illustration Friday. Il y a tant de raisons pour s'inquiéter! C'est un sujet fait pour moi! J'ai entendu hier soir sur
Allo la Planète d'Eric Lange, sur France Inter (je vous la recommande, l'émission est pleine d'interventions très intéressantes d'auditeurs ou d'auteurs ou d'artistes autour du thème du voyage et de l'état du monde) un pêcheur embarqué sur des bateaux-usines depuis 20 ans. Il expliquait qu'une fois ils ont pêché 3000 tonnes de maqueraux, et qu'ils en ont conservé 1000 tonnes et rejeté 2000, non pas parce que le poisson était impropre à la consommation, mais parce qu'il ne correspondait pas au bon calibrage attendu par l'acheteur. Ces grands bateaux-usines appartiennent à des grosses compagnies qui appliquent toujours les règles de la Finances: elles doivent faire le meilleur profit pour satisfaire les actionnaires. Il expliquait cet autre cas où la prise ramène des poissons non programmés: ils sont rejetés en mer, morts bien entendu, même s'il s'agit d'excellents poissons. Un fois, ils devaient ramener 500 tonnes de légine, et ils ont rejeté 500 tonnes de grenadiers et 500 tonnes de raies. La rationnalisation du profit mène à l'irrationnel, et c'est ma préoccupation la plus grande pour le futur de la planète.


Un petit dessin de mon moleskin. Il y a de quoi courrir dans tous les sens avec tous ces problèmes sur Terre.
A small sketch from my moleskin. With all those problems on Earth, you could run in every directions.



worry for IF

Partager cet article

Published by François Boussuge - dans IF contributions
commenter cet article

commentaires

siratus 07/06/2008 19:30

Un dessin très expressif...Depuis la nuit des temps, je ne crois pas que l'Homme ait changé de comportement sur notre planète bleue. Pour moi, il disparaîtra avant que la mer ait épuisé toutes ses ressources.Bon week-end, François.

François Boussuge 07/06/2008 22:37


Je suis d'accord avec la première affirmation. Pour la seconde, je doute des capacités de régénération de la planète face à l'explosion démographique. Mais peut-être as-tu raison: notre fin est
peut-être plus proche qu'on ne le croit!


seb 26/05/2008 16:31

Cest à quelle heure l'émission?

willie 26/05/2008 12:17

whirly, wavy goodness!

Vhrsti 24/05/2008 10:54

Amazing!!! Love this drawing a lot!