Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Art blog Factory : le monde visuel de François Boussuge
  • : D'abord illustrateur de presse, mon travail de plasticien a longtemps tourné autour de la disparition des espèces de notre petite planète.Après un travail sur papier découpé (kirie), le dessin s'est affirmé de nouveau, à travers le corps masculin, dans une approche qu'on pourrait qualifier de "gay queer art". Bienvenue dans mon cabinet de curiosités.
  • Contact

Texte Libre

Recherche/seek

Big business

Archives/files

29 septembre 2008 1 29 /09 /septembre /2008 23:25
"L'abîme appelle l'abîme". Un malheur n'arrive jamais seul.
Parce que c'est un peu la panique, hein?, dans la Finance.
Si vous n'avez rien compris aux déboires de nos chers banquiers, vous pouvez essayer avec cette petite BD publiée par Rue89 (l'original US a été mis en ligne en février 2008...).
En attendant la fin du capitalisme, ce papier découpé trône joliement dans notre salon.

"Deep calleth unto deep". Misfortunes never come singly.
Because it is rather the panic in finance, isn't it?
If you still don't have understood what's going on with our dear bankers, let's try again thanks to this little cartoon.
While we wait for the end of capitalism, this papercut has pride of place in our living room.




abissus abissum invocate

Ø 50 cm / 19.5"

Partager cet article

Published by François Boussuge - dans papiers découpés - papercuts
commenter cet article

commentaires

Le huron 06/10/2008 09:43

Technique très intéressante et texte intéressant lui aussi (article du 9 septembre).

The toxic Avenger 02/10/2008 17:47

C'est le moment d'acheter, vu que les cours s'effondrent. Investir dans l'art ! C'est combien ?Très chouette, en tous cas.

François Boussuge 03/10/2008 11:33


T'en fait pas, les gouvernements ne lacheront pas les banquiers, et les cours spéculatifs sont prêts pour remettre ça!