Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Art blog Factory : le monde visuel de François Boussuge
  • : D'abord illustrateur de presse, mon travail de plasticien a longtemps tourné autour de la disparition des espèces de notre petite planète.Après un travail sur papier découpé (kirie), le dessin s'est affirmé de nouveau, à travers le corps masculin, dans une approche qu'on pourrait qualifier de "gay queer art". Bienvenue dans mon cabinet de curiosités.
  • Contact

Texte Libre

Recherche/seek

Big business

Archives/files

6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 15:10
déforestation

Encres sur papier Montval 24 X 32 cm
Inks on watercolours paper 9"3/8 X 12"1/2



Avez-vous signé la pétition lancée par Greenpeace pour stopper la déforestation? Comment ça "non"? Vous vouliez dire "pas encore". Alors, c'est le moment! Une petite vidéo pour ceux qui ne voient pas encore où est le problème (rien qu'au niveau du réchauffement planétaire). Moi ce qui me gène le plus dans cette déforestation, c'est la destruction d'une vie qu'on ne connait même pas (mais je crois l'avoir déjà dit!).



Partager cet article

Published by François Boussuge - dans dessins - drawings
commenter cet article

commentaires

G.F 08/05/2009 14:22

Pas la peur, non. Simplement la connerie. Merci pour ta réaction sur le texte ;-)

G.F 07/05/2009 16:00

Encore faudrait-il que les deforestateurs apprennent à se connaître eux-mêmes.
La planète est en danger parce que l'humanité a commencé à l'être bien avant elle.

François Boussuge 08/05/2009 13:40


La peur comme  moteur de la déforestation? J'ai plutot l'impression que la décision en haut lieu, du gouvernement indonésien par exemple, est motivée par une vue à court terme sur les
bénéfices financiers.
Très beau texte sur tes pérégrinations parisiennes, au passage, sur le forum d'Azart.


Louise 06/05/2009 15:58

Ca y est ! J'ai signé ! Le dessin est magnifique ... l'ours qui s'approche pour soigner l'oiseau ... Merci.

François Boussuge 07/05/2009 14:53


Merci à toi Louise. Pour le magnifique et pour la planète!