Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Art blog Factory : le monde visuel de François Boussuge
  • : D'abord illustrateur de presse, mon travail de plasticien a longtemps tourné autour de la disparition des espèces de notre petite planète.Après un travail sur papier découpé (kirie), le dessin s'est affirmé de nouveau, à travers le corps masculin, dans une approche qu'on pourrait qualifier de "gay queer art". Bienvenue dans mon cabinet de curiosités.
  • Contact

Texte Libre

Recherche/seek

Big business

Archives/files

2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 10:24

Voilà. Je crois que je suis sorti du marasme post-expo. Ca me fait souvent ça les expos: elles me plongent dans le désespoir, l'attente d'un changement, d'une nouvelle direction qui me font terriblement peur. J'ai retrouvé la confiance là, je rêve d'une vague de nouveaux dessins...

 

Here we are. I think I get ride of the post-show syndrome: no more fear because of hopeless and expectation of a change, of a new direction. My self confidence came back and I dream of a new wave of drawings.

 

 

 


Photobucket

Published by François Boussuge - dans dessins - drawings
commenter cet article
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 19:08

Quelques uns de mes dessins à la thématique LGBT seront exposés pendant le festival Reflets (cliquez sur l'image pour aller sur leur site).

Vernissage le jeudi 5 mai, au cinéma Les Variétés, à 19h30.

 

Photobucket

Published by François Boussuge - dans dessins - drawings
commenter cet article
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 10:47

 

 

Photobucket

 

 

 

 

 

Il eu pitié de l'oiseau de proie. Son foie irradié au césium 137 faisait mauvaise pitance. Au diable sa faute à expier. Il pris la poudre d'escampette et rejoignit les nuages.

 

 

He had mercy on the bird of prey. His irradiated liver with Cesium 137 made bad sustenance. To hell with his fault to expiate. He skedaddled and joined up with the clouds.

Published by François Boussuge - dans dessins - drawings
commenter cet article
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 16:15

 

Les japonais sont si proches de nous. Leur fragilité est la nôtre. La compassion est immédiate. Et comme par contrat, nous allons respirer le même air empoisonné qu'eux.

 

 

We are so closed to Japaneses. Their weakness is ours. Compassion is immediate. And as if by contract, we are going to breathe in the same poisoned air.

 

 

 

 

 

Photobucket

Published by François Boussuge - dans dessins - drawings
commenter cet article
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 00:41

 

 

 

 

Photobucket

 

 

 

 

Une amulette, ou un sarcophage,

Les pieds dans une prison de grains d'or

Droit le regard au loin fixant

La crête brûlante d'une vague immobile

 

Une âme dedans rêve d'une rose géante

Cristallisation monstrueuse d'une diurèse camélienne

Aux plis en éventail comme les dorsales d'une carpe

 

Quel trésor est-ce cela?

 

Un rêve au delà d'une crête, l'oasis d'un cœur

Un épanchement nomade de l'arbre enraciné

La récompense est de pierre, tellement inextinguible

Sa seule alternative: une décollation par le sabre d'un Kadhafi

Published by François Boussuge - dans dessins - drawings
commenter cet article
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 11:58

(le Bears'den en l'occurrence)

 

 

 

 

 

Photobucket

 

 

 

 

Des masques se parquent dans la moiteur d’une cave
Leurs yeux reflètent des pierres brillantes
Dans la nuit dans le bruit dans la bruine dans le fruit

Des épaules de flanelles dodelinent doucement
Par saccades disparaissent et jaillissent comme printemps
Dans la nuit dans le bruit dans la bruine dans le fruit

Des bras anguilles en transe sur l’autel
Rendent grâce au souverain D.J. binaire

Les corps se glissent dans la mer de couleurs
Corps ronds ceints de confises douceurs

Dans le fruit dans la nuit dans la bruine de Paris

Published by François Boussuge - dans dessins - drawings
commenter cet article
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 15:18

 

Mon plus ancien souvenir est soumis à la règle de l'unité de lieu, mais pas à celle de temps. Le temps s'est sans doute chargé d'agglomérer plusieurs souvenirs de mes séjours au jardin d'enfant. J'avais 4 ans.

 

D'abord, c'est une colère vive ressentie au contact d'un sol froid malgré de fins matelas sur lesquels on nous obligeait collectivement de faire la sieste l'après-midi. Première prise de conscience d'exister à travers ma liberté bafouée?

Puis en fin de journée, avant que ma mère ne vienne me chercher, un orage et sa charge d'électricité et d'odeurs mouillées, manifestation d'une colère supérieure, majestueuse, plus belle que la mienne. Le plaisir était sensoriel mais aussi intellectuel: l'orage faisait je crois écho aux colères fort nombreuses de ma mère. L'orage se confondait avec elle. J'élaborais sans doute là ma première métaphore.

 

Surtout, en proie au trouble et à la culpabilité, dans un lent travail d'autonomisation, je découvrais que j'aimais davantage cet orage que ma mère.

 

 

 

Photobucket

Published by François Boussuge - dans dessins - drawings
commenter cet article
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 00:42

Photobucket

 

 

 

"Le tonnerre s’est caché derrière des mains noires

 

Le tonnerre s'est pendu à la porte majeure

Le feu des fous n'est plus hanté le feu est misérable

 

L'orage s'est coulé dans le tombeau des villes

S'est bordé de fumées s'est couronné de cendres

Le vent paralysé écrase les visages

 

La lumière a gelé les plus belles maisons

La lumière a fendu le bois la mer les pierres

Le linge des amours dorées est en charpie

 

La pluie a renversé la lumière et les fleurs

Les oiseaux les poissons se mêlent dans la boue

 

La pluie a parcouru tous les chemins du sang

Effacé le dessin qui menait les vivants »

 

Paul Éluard

Published by François Boussuge - dans dessins - drawings
commenter cet article
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 22:30

A tous mes visiteurs, réguliers ou pas.

 

 

 

 

Photobucket

Published by François Boussuge - dans dessins - drawings
commenter cet article
29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 20:02

J'aime beaucoup créer un dessin à partir de contraintes imposées par une discussion virtuelle (chat). La personne laisse percevoir une partie infime de sa personne, à travers un jeu de questions/réponses, infime mais intime. C'est dans cette intimité que je trouve l'énergie de ce qu'il est de coutume d'appeler "inspiration". Ma propre intimité faisant défaut ces temps-ci, je serais ravi de m'inspirer de celle des autres. Si ça vous tente, on peut échanger sur messenger... A l'origine de ce dessin, le sujet intime était érotique, mais ça peut porter sur d'autres choses.

 

I really love to create a drawing from a chat, which brings saving restraints. People let a very tiny part of their personality coming out during a questions/answers play, tiny but intimate. I find my energy and the custom "inspiration" inside this intimacy. As I don't plug well inside mine these days, I would be glad to meet yours. Tell me if you would be ready for a chat on MSN... Intimacy doesn't mean automatically eroticism, I am open to every topics you want.

 

 

Photobucket

Published by François Boussuge - dans dessins - drawings
commenter cet article